Anaheim 3

Cinquième épreuve de rang pour les pilotes du supercross US qui se trouvaient de nouveau à Anaheim. Une fois de plus, le pilote ktm

Joey Savatgy signe le meilleur départ de la finale Lites devant Ken Roczen et Martin Davalos. Le duel entre les pilotes ktm tourne à l’avantage du leader du championnat qui passe le rookie de la catégorie dans le premier tour. A ce moment, Cole Seely et Eli Tomac sont respectivement septième et huitième. Savatgy tente de s’accrocher aux hommes forts. Tomac commence à sa mettre en action au troisième tour en doublant Seely et Osborne avant que Seely ne réplique un tour plus tard puis ne commette une erreur dans le sixième tour. Débarrassé de Seely et Baker, Tomac cravache pour revenir sur la troisième place au moment où Seely sort de la piste. Devant Roczen possède une petite marge d’avance sur Davalos et une plus conséquente sur Tomac troisième au cinquième tour. L’attaque de Baker sur Savatgy permet également à Osborne de passer le pilote ktm. Jason Anderson en dehors du top 10 en début de course est revenu arracher arracher les points de la cinquième place. En fin de manche Roczen creuse l’écart et s’impose devant Davalos et Tomac. Max Anstie, cinquième de sa manche qualificative et très mal partit termine dans le top 10 à la neuvième position.

anstie_0

La pluie s’est invitée pour perturber la fin de soirée, cela n’empêche pas Justin Brayton de signer le holeshot devant Mike Alessi et Ryan Villopoto. Comme le week-end dernier, Chad Reed perd le contrôle de sa machine et s’accroche avec Brayton, bloquant Villopoto par la même occasion. Ryan Dungey dernier sur la grille de départ et complètement à l’extérieur est second derrière Alessi. Jake Weimer lui abandonne dès le premier tour sur chute et peine à s’extirper de la piste. Alessi va mener un tour et demi avant de chuter suite à un accrochage avec Davi Millsaps. Au troisième tour, Dungey mène devant Millsaps et Stewart bien partit pour une fois. Dans le même tour plus loin dans le peloton, Villopoto perd l’avant de sa Kawasaki et repart dix-huitième. Leader du championnat, Millspas ne perd pas une minute pour attaquer Dungey juste devant un Stewart dont on se demande si il va pouvoir tenir la cadence compte tenu e sa blessure au genou. Au septième tour, Stewart porte une attaque et double Millsaps à la fin de la série de whoops mais ce dernier revient à mi-course et passe au treizième tour. Quatre tours plus tard, Stewart commet la même erreur et Justin Barcia en profite pour passer en troisième position. Après un passage par la LCQ, Dungey remporte sa première finale de l’année, parachève la soirée KTM et réitère la performance effectuée par Villopoto en mars 2010. Millspas et Barcia monte sur les deux dernières marche du podium. Villopoto termine seulement huitième au prix d’une remontée dont il a le secret.

Prochaine épreuve à San Diego le 09 Février.

>> Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *