Des points difficilement gagnés en MX2 pour Anstie et Seewer

Team Suzuki Bureau de presse.

Max Anstie et Jérémy Seewer du team Rockstar Energy Suzuki Europe ont souffert et ont durement gagnés leurs points, mais ont subi un peu de malchance lors du Grand Prix d’Italie sur le circuit de Maggiora pour la neuvième des dix-sept épreuves au Championnat du Monde FIM de Motocross.

Maggiora était de retour en tant que hôte du Grand Prix pour la première fois depuis 1999 et après de nombreuses rénovations et le réaménagement du site, qui a acquis un statut mythique de part la foule et l’atmosphère des événements passés, le circuit situé nord de Milan à de nouveau été secoué par les sons d’une foule de 38 000 spectateurs.

Anstie a montré des éclairs de chronos prometteurs et a couru dans le top six dans les deux séances d’essais libres. Le Britannique était malheureux d’être retenus au départ de la première manche et poussé de la moitié inférieure du peloton pour atteindre la treizième place. Sa malchance aux départs s’est poursuivi en seconde , un empilage de pilotes au second virage ont affecté à la fois le «N°14» et son coéquipier. Anstie de retour sur son RM-Z250 n’a alors pas pu éviter un autre coureur devant lui et a subi une lourde chute qui l’a laissé abattue et la Suzuki encore pire pour les dégâts. À ce moment Anstie a été contraint à l’abandon.

Seewer utilise les Grand Prix pour plus de pratique et de formation sur la RM-Z250. Le jeune Suisse sera en action en Allemagne le week-end prochain et ensuite se préparera pour le troisième round des huit dans la campagne européenne EMX250 en Suède où il est deuxième du championnat avec deux podiums. L’adolescent a dû se retirer en première manche après une chute, puis une défaillance du frein arrière alors que la même mêlée qui a retenus Anstie dans la deuxième manche a également causé a Seewer de heurter le sol. Mais il a vu la fin de la manche et a gagné deux points grâce à sa dix-neuvième place

L’équipe se dirige maintenant vers l’Allemagne pour se préparer à la troisième réunion de la série ADAC MX Master à Aichwald avant de se lancer sur une période de trois semaines, trois courses avec les Grands Prix en Suède (Uddevalla), en Lettonie (Kegums) et en Finlande (Hyvinkaa).

mx29maxanstie3

Max Anstie : « Pas une très bonne journée. Je suis assez bien sorti de la grille, mais quelque chose s’est passé dans les premiers virages et je suis allé jusqu’à la colline avec le sentiment que la plupart du paquet était encore devant moi. J’ai essayé mais sur ce genre de piste parfois vous avez juste besoin de vous calmer un peu. J’ai eu une approche différente lors de la seconde course mais je me suis un peu embourbé sur le début du départ et puis dans le deuxième virage nous sommes plusieurs à avoir chuté. Je me suis relevé et j’ai pensé «Allons-y» parce que ma vitesse était bonne en piste. J’ai suivi un gars jusqu’à la colline et il est allé complètement de gauche à droite et l’ai touché. La moto m’a frappée et j’ai été renversé sur la colline. […]. Le guidon était endommagé et la moto était pliée. Je suis allé aux stands mais j’avais deux tours de retard. Le vent doit tourner à un moment donné parce que nous avons fait beaucoup de travail. Nous sommes crevés et j’ai juste besoin de rassembler toutes ces petites choses et de cesser de lutter. « 

mx29jeremyseewer9

Jérémy Seewer : « Dure journée et pas mon week-end, je n’avais pas la vitesse samedi. Mon départ n’était pas parfait pour la première manche car la piste avait été arrosée et c’était vraiment glissant. J’ai chuté puis j’ai dû m’arrêter après environ quinze minutes parce que mon frein arrière était cassé. Dans la deuxième manche ma sortie de grille était bien meilleure, mais du fait que j’étais en vingt-et-unième position j’ai été poussé au large. Ensuite, dans le deuxième virage Romain Febvre s’est écrasé à un mètre devant moi et je suis tombé aussi. Quelques personnes on roulés sur moi et le frein avant était bloqué quand j’ai repris la moto … pas de chance « .

MX2 Moto 1 :

1. Jeffrey Herlings (NED, KTM), 39:45.247; 2. José Butron (ESP, KTM), +0:06.950; 3. Jake Nicholls (GBR, KTM), +0:10.783; 4. Jordi Tixier (FRA, KTM), +0:14.889; 5. Christophe Charlier (FRA, Yamaha), +0:17.447; 6. Alessandro Lupino (ITA, Kawasaki), +0:30.400; 7. Dean Ferris (AUS, Yamaha), +0:35.588; 8. Mel Pocock (GBR, Yamaha), +0:39.139; 9. Glenn Coldenhoff (NED, KTM), +0:42.273; 10. Petar Petrov (BUL, Yamaha), +0:43.331; 13. Max Anstie (GBR, Rockstar Energy Suzuki Europe), +0:50.659; 30. Jeremy Seewer (SUI, Rockstar Energy Suzuki Europe), -8 tours (s);

MX2 Moto 2 :

1. Jeffrey Herlings (NED, KTM), 39:21.192; 2. Alessandro Lupino (ITA, Kawasaki), +0:04.411; 3. Alexander Tonkov (RUS, Honda), +0:05.591; 4. Jordi Tixier (FRA, KTM), +0:05.835; 5. José Butron (ESP, KTM), +0:11.703; 6. Christophe Charlier (FRA, Yamaha), +0:14.386; 7. Dean Ferris (AUS, Yamaha), +0:34.128; 8. Jake Nicholls (GBR, KTM), +0:39.106; 9. Petar Petrov (BUL, Yamaha), +0:44.669; 10. Glenn Coldenhoff (NED, KTM), +0:48.224; 19. Jérémy Seewer (SUI, Rockstar Energy Suzuki Europe), +1:29.424; 35. Max Anstie (GBR, Rockstar Energy Suzuki Europe), -20 tours (s);

Général MX2 :

1. Jeffrey Herlings (NED, KTM), 50 points; 2. José Butron (ESP, KTM), 38 p.; 3. Alessandro Lupino (ITA, Kawasaki), 37 p.; 4. Jordi Tixier (FRA, KTM), 36 p.; 5. Jake Nicholls (GBR, KTM), 33 p.; 6. Christophe Charlier (FRA, Yamaha), 31 p.; 7. Dean Ferris (AUS, Yamaha), 28 p.; 8. Petar Petrov (BUL, Yamaha), 23 p.; 9. Glenn Coldenhoff (NED, KTM), 23 p.; 10. Alexander Tonkov (RUS, Honda), 20 p.; 19. Max Anstie (GBR, Rockstar Energy Suzuki Europe), 8 p.; 22. Jérémy Seewer (SUI, Rockstar Energy Suzuki Europe), 2 p.;

MX2 Classement Championnat du Monde FIM (après 9 des 17 épreuves) :

1. Jeffrey Herlings (NED, KTM), 447 points; 2. Jordi Tixier (FRA, KTM), 323 p.; 3. José Butron (ESP, KTM), 285 p.; 4. Christophe Charlier (FRA, Yamaha), 261 p.; 5. Glenn Coldenhoff (NED, KTM), 260 p.; 6. Dean Ferris (AUS, Yamaha), 225 p.; 7. Jake Nicholls (GBR, KTM), 214 p.; 8. Max Anstie (GBR, Rockstar Energy Suzuki Europe), 201 p.; 9. Alessandro Lupino (ITA, Kawasaki), 199 p.; 10. Dylan Ferrandis (FRA, Kawasaki), 159 p.

>> Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *