Course 15 – Bastogne (Belgique)

Pour ce quinzième GP de l’année, le suspens sur le nom du vainqueur est total. En effet, blessé à

l’épaule la veille lors de la manche de qualification, Jeffrey Herlings n’est pas au départ ce dimanche et donc un nouveau vainqueur sera auréolé en fin de journée.

Vainqueur de la manche qualificative la veille, Dean Ferris part aux avant-postes mais est devancé par son coéquipier Maxime Desprey qui signe le holeshot devant Ferris et les deux Français Jordi Tixier et Christophe Charlier. Les deux pilotes Yamaha creusent un léger écart alors qu’un petit train se forme derrière Tixier, peu à son aise en ce début de manche. Après dix minutes de course, Charlier prend le dessus sur Tixier. Victime de problèmes depuis quelques courses, Alessandro Lupino est de nouveau contraint à l’abandon alors que Jake Nicholls chute en tentant de prendre le dessus sur Alexander Tonkov qui lui semble souffrir d’un problème mécanique l’obligeant à repasser par les stands. Malmené en début de manche, Tixier reprend la troisième place et revient dans le sillage de Ferris. Ce dernier accélère le rythme et prend la tête de la course dans les sept dernières minutes pour s’imposer devant Tixier, Charlier, Desprey et Romain Febvre.

Glenn Coldenhoff signe le second holeshot de la journée devant Ferris, Jose Butron et Jason Clermont. Après quelques virages, Ferris est leader. Une chute collective au départ laisse Mel Pocock, Harri Kullas, Elliott Banks-Brown et Steven Lenoir en marge du reste du peloton. Une bagarre en début de course oppose Butron, Charlier et Febvre avant une légère chute du pilote Yamaha qui perd trois places. Menacé par Febvre durant toute la fin de manche, Butron résiste mais échoue au pied du podium final. En remportant la seconde manche devant Coldenhoff, Butron, Febvre et Tixier, Ferris remporte le premier GP de sa carrière.

mx215max-anstie4

Comme à son habitude, Antonio Cairoli signe un départ canon devant les Belges Clément Desalle et Kevin Strijbos suivit par Gautier Paulin de retour à la compétition après sa chute en Alemagne. Ce dernier passe même rapidement en troisième position après quelques virages. Mal partit Ken De Dycker prend le dessus sur Strijbos. Même situation pour Jérémy Van Horebeek qui double le pilote KTM et revient dangereusement sur Evgeny Bobryshev. Porté par le public, Desalle maintient la pression sur le leader. Un regroupement s’opère avec dans l’ordre Strijbos, Bobryshev, van horebeek et De Dycker. Le premier à dégainer est le Russe suivit par ses poursuivants qui doublent tous Strijbos. Cairoli remporte la première manche devant Desalle (auteur d’une petite chute dans le dernier tour), Paulin, Bobryshev et Van Horebeek.

Nouveau holeshot de Cairoli devant Desalle, Strijbos, David Philippaerts et Bobryshev. Dès le second virage Desalle prend la tête et accélère le rythme pour distancer l’Italien. Auteur d’un bon départ, Sébastien Pourcel rétrograde n’étant plus habitué à rouler en GP. Pointé dix-septième au départ, Paulin revient et emmène avec lui De Dycker. Bobryshev s’empare de la troisième position à mi-manche pour ne plus la lâcher. Après s’être fait une grosse chaleur en doublant Shaun Simpson, Paulin jette l’éponge et rentre aux stands. En tête depuis le premier tour, Desalle a su contenir le retour de Cairoli et remporte la seconde manche ainsi que le GP devant Cairoli et Bobryshev.

>> Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *