Course 5 – Sevlievo (Bulgarie)

De retour au calendrier après un an d’absence, le GP de Bulgarie avait lieu le week-end dernier sur la piste de Sevlievo rendue compliquée par les fortes pluies de la fin de semaine.

Romain Febvre sur son Husqvarna signe le meilleur départ de la première manche MX2 devant Jose Butron, Jordi Tixier, Dylan Ferrandis et Mel Pocock.Jeffrey Herlings est lui pris en sandwich entre les suisses Valentin Guillod et Arnaud Tonus quand son coéquipier passe en tête à la fin du premier tour. En début de course, Butron est agressé et dépassé. On retrouve donc trois français en tête de la course avec Tixier, Ferrandis et Febvre, la bagarre pour la seconde place permettant au duo Herlings/Tonus de recoller. Febvre un temps repassé en seconde position perd trois places en un tour à l’inverse de Tonus qui en gagne trois. Pilote le plus rapide en piste, Tonus refait son retard sur le leader et passe en tête au sixième tour. Le pilote Standing Construct Guillod chute violemment à l’appel du saut d’arrivée. Dans les cinq dernières minutes, Herlings passe en seconde position et profite de la chute de Tonus pour gagner la manche devant le suisse suivi de Tixier, Ferrandis et Febvre.

Febvre réalise le second holeshot de la journée devant Butron, Tonus et Ferrandis. Plus loin dans le pack, Guillod, Julien Lieber, Jérémy Seewer, Pocock et Magne Klingsheim sont à terre dans une chute collective au premier virage. Dès le premier tour, Tonus et Herlings sont coude à coude avant l’attaque du hollandais. Tim Gajser défend chèrement sa place face à Ferrandis mais le slovène rétrograde en fin de manche. Auteur d’un gros effort en fin de course, Tonus revient sur le leader mais ne pourra passer en tête. Febvre perd l’avant de sa Husqvarna et perd deux places. Herlings l’emporte devant Tonus, Tixier, Ferrandis et Febvre.

Max Anstie Sevlievo 2014

Max Anstie Sevlievo 2014

Dans la catégorie MXGP, Antonio Cairoli effectue le meilleur départ devant Steven Frossard, Gautier Paulin, Clément Desalle et Xavier Boog. Paulin ne perd pas un instant et double le pilote KTM après la première table Monster Energy alors que quelques mètres plus loin, son coéquipier chute et emmène avec lui Maximilian Nagl et Jake Nicholls. Joël Röelants chute lui avant la fin du premier tour et abandonne. Bon départ de Shaun Simpson qui profite de la chute de Desalle mais n’arrive pas à tenir le rythme et rétrograde tout au long de la manche. Après leurs chutes, Nagl et Frossard n’ont d’autres choix que de doubler le plus de pilotes possibles pour intégrer le top 10. Huitième, Boog réalise sa meilleure performance de la saison et revient sur Tyla Rattray en fin de course. Troisième pendant presque toute la course, Jérémy Van Horebeek chute tout seul et perd une position au profit de Kevin Strijobs. Paulin remporte la première manche devant Cairoli, Strijbos, Van Horebeek et Desalle.

Second holeshot de Cairoli qui devance cette fois-ci Nagl, Desalle, Van Horebeek et Denis Ullrich. Desalle, Van Horebeek et Paulin doublent Nagl dans le premier tour. Comme en première manche, Frossard et Nicholls chutent en tout début de course. La pluie qui a détrempé le circuit aide Simpson qui est bien mieux que dans la première manche. Desalle part à la faute comme en première manche et repart juste devant Paulin. Simpson en voulant attaquer Paulin chute et bloque Nagl qui se trouvait dans la même ornière. Dans les dernières minutes Matiss Karro revient sur Nagl et Todd Watters, double l’allemand mais chute avec le pilote Husqvarna. A deux tours de la fin de course Desalle se rapproche de Van Horebeek mais ne peut le dépasser. Cairoli remporte la seconde manche devant Van Horebeek, Desalle, Paulin et Strijbos.

>> Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *