Course 6 – Valkenswaard (Pays-Bas)

Sixième GP de la saison sur la piste de Valkenswaard qui accueille traditionnellement chaque année une épreuve du championnat du monde de motocross (MXGP et MX2).

Comme en Bulgarie deux semaines plus tôt, Romain Febvre signe le holeshot Fox devant Jose Butron et Jérémy Seewer. De leurs côtés, Arnaud Tonus, Tim Gajser, Dylan Ferrandis et Damon Graulus chutent au second virage. Dès la fin du premier tour, Jeffrey Herlings attaque Febvre mais le français résiste un demi-tour avant de s’incliner. La bataille pour la quatrième place en début de course oppose Seewer et Jordi Tixier alors que dans sa remontée, Tonus chute une seconde fois. Coéquipier de Herlings, Tixier prend rapidement la troisième place et profite d’une grosse bagarre pour la quatrième place dont profite Valentin Guillod. Après un mauvais départ, Julien Lieber revient bien tout comme Gajser et Ferrandis après l’accrochage du départ. Petar Petrov et Thomas Covington vont tous les deux chuter en fin de course, moment où les français s’expliquent pour le gain de la seconde position arrachée dans le dernier virage par Tixier. Herlings remporte la première manche devant Tixier, Febvre, Guillod et Aleksandr Tonkov.

Tixier réalise le meilleur départ de la seconde manche et est précédé par Febvre, Herlings, Butron et Ferrandis alors que dans les premiers mètres Lieber, Petro et Kei Yamamoto chutent. Herlings prend les commandes après quelques virages et ne laissera le soin à personne de boucler un tour en tête. Sous la pression de Febvre, Tixier perd l’avant de sa KTM et repart cinquième. Un groupe de pilotes est à la lutte entre la sixième et onzième place, tous roues dans roues. Devant un duel entre les pilotes CLS oppose Ferrandis et Tonus pour la dernière place du podium. A mi-course, Max Anstie chute et est contraint à l’abandon, Yamamoto et Tixier chutent pour la seconde fois. En fin de course, une très belle bagarre à trois met en alerte le public et le premier à frapper est Tonus. Herlings gagne également la seconde manche devant Tonus, Febvre, Ferrandis et Tixier.

ad8543_6c38be2229c94017bde9cc74c09b44e3.jpg_srz_p_751_500_85_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srz

Max Anstie Valkenswaard 2014

En MXGP, Antonio Cairoli est imbattable au baissé de grille en ce moment et s’envole en tête devant Gautier Paulin, Jérémy Van Horebeek, Steven Frossard et Evgeny Bobryshev. Comme en MX2, les chutes dans les premiers virages sont nombreuses, Shaun Simpson et Rui Goncalves en font d’ailleurs les frais. Xavier Boog est lui rapidement de retour aux stands et doit pousser sa honda (radiateur endommagé). Après deux tours, Cairoli fait signe à son équipe que quelque chose ne va pas sur sa machine. Juste en dehors du top 5, les pilotes Suzuki s’expliquent tout comme les pilotes ™ douzième et treizième. Dans les dix dernières minutes, Paulin et Van Horebeek reviennent sur le leader qu’il passe dans les deux derniers tours. En effet, Cairoli connaît des problèmes de roue avant et ne prend aucun risque pour ne pas partir à la faute à l’inverse de Frossard. Paulin remporte la première manche devant Van Horebeek, Cairoli, Clément Desalle et Bobryshev.

Encore un départ canon de Cairoli en seconde manche devant Van Horebeek, Kevin Strijbos, Desalle et Bobryshev. Dans le premier tour, Paulin chute violemment et est percuté par Simpson. Bobryshev est bloqué par la moto de Paulin dont la roue arrière est arrivée sur le guidon du pilote Honda. Matiss Karro et Joël Röelants sont sixième et septième devant Boog et Tyla Rattray. Après quelques erreurs en fin de manche, Van Horebeek ne résiste pas à Strijbos qui le passe pour prendre la seconde place. Dans les derniers tours, Röelants revient sur Forssard et le passe dans l’avant dernier tour pour terminer à une belle cinquième place. Cairoli n’a pas connu d’ennuis mécaniques cette fois-ci et s’impose devant Strijbos, Van Horebeek, Desalle et Röelants.

>> Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *