Course 11 – Teutschenthal (Allemagne)

Le onzième grand prix de l’année se déroulait sur le circuit ayant accueillit le dernier Motocross des nations.

Placé à l’intérieur sur la grille, Jordi Tixier passe le premier virage en tête devant Tim Gajser, Jeffrey Herlings et Mel Pocock. Si Herlings boucle le premier tour en tête, Gajser passe Tixier mais le pilote KTM repasse avant de s’incliner au second tour laissant les trois français Tixier, Dylan Ferrandis et Romain Febvre s’expliquer pour le gain de la troisième position. C’est à ce moment là que le leader se retrouve à terre perdant du temps mais aucune position, tout comme Febvre quelques tours plus tard dans le même virage alors qu’il tentait de prendre le dessus sur Tixier. Le duel Petar Petrov / Jérémy Seewer anime la fin de course, les deux hommes reviennent un léger instant sur Pocock avant de voir revenir sur eux les deux pilotes Yamaha Christophe Charlier et Max Anstie. Ce dernier sera contraint à l’abandon à deux tours de la fin, trahi par sa mécanique. Herlings remporte le premier débat devant Gajser, Ferrandis, Tixier et Febvre.

Herings réalise le meilleur départ de la seconde manche et devance Butron, Gajser, Damon Graulus et Pocock. Malheureusement pour lui, le pilote Standing Construct chute dans les premiers tours et repart bien loin derrière. Gajser s’empare de la seconde place détenue par Butron, Pocock quant à lui perd quatre places en quatre tours. En voulant doubler Julien Lieber, Christophe Charlier effectue un demi tour involontaire. Ayant trouvé une trajectoire inédite sur la piste, Tixier double Guillod pour la quatrième place avant de doubler Butron un tour plus tard au même endroit. Un resserrement en fin de course s’effectue entre la cinquième et neuvième place détenues respectivement par Tonkov et Anstie. Herlings gagne la seconde manche devant Gajser, Tixier, Guillod et Tonkov.

duitsland-078

Max Anstie Teutschenthal 2014.

Pour son retour à la compétition, Maximilian Nagl provoque l’euphorie chez les supporters allemands en s’élançant en tête de la première manche MXGP devant Shaun Simpson, Milko Potisek, Clément Desalle et Matiss Karro. Mauvais départ pour Antonio Cairoli et Jérémy Van Horebeek au contraire de Valentin Teillet troisième au moment où Jake Nicholls chute. Steven Frossard passe Simpson puis trouve rapidement l’ouverture sur son coéquipier momentanément. Van Horebeek double lui Cairoli, ce dernier après avoir passé quelques minutes derrière Simpson gagne deux positions en doublant le Britannique et Teillet au sixième tour. Devant Nagl s’échappe à la mi course et laisse son dauphin dans la ligne de mire de Frossard mais en fin de course, l’officiel Honda voit Desalle revenir sur ses talons mais en vain. Nagl l’emporte devant Desalle, Frossard, Van Horebeek et Cairoli.

Potisek signe le second holeshot de la journée devant Desalle, Kevin Strijbos, Dennis Ulrich et Simpson. Nagl, Cairoli et Frossard sont tous les trois englués dans le trafic après des mauvais départs. Frossard s’arrête assez tôt dans les stands pour abandonner. Cairoli suit Strijbos dans sa remontée. Sous la pression des hommes forts, Simpson se rapproche de la seconde place détenue par Ullrich qui perd quatre places en un tour. Vainqueur de la première manche, Nagl intègre le top 10 au milieu de la manche. Dans les dernières minutes, Strijbos double Van Horebeek. Desalle gagne la manche devant son coéquipier Strijbos, Van Horebeek, Cairoli et Simpson.

>> Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *