Course 13 – Hyvinkää (Finalnde)

De retour cette année après son apparition pour la première fois la saison dernière, le tracé sablonneux d’Hyvinkää accueillait le treizième GP de la saison.

Comme bien des fois, l’espagnol Jose Butron signe le meilleur départ devant Alexander Tonkov, Max Anstie, Dylan Ferrandis et Jordi Tixier alors qu’un gros accrochage causé par la chute de Luke Styke, implique Romain Febvre, Damon Graulus, Petar Petrov, Magne Klingsheim et Valentin Guillod pour ne citer qu’eux. Parti cinquième, Jeffrey Herlings double tous ses concurrents dans le premier tour mais perd deux places à la fin de celui-ci avant de reprendre le large au second tour. En bagarre pour la cinquième place, Max Anstie chute lourdement dans les vagues et ne repartira pas de la journée. Réputé difficile à passer, Butron le prouve en résistant longtemps à Ferrandis. Quatrième, Tonkov retient derrière lui Tixier et Tim Gajser plusieurs minutes avant de céder. Herlings remporte la manche devant Tixier, Gajser, Christophe Charlier et Febvre revenu de très loin.

Le deuxième départ MX2 est une nouvelle fois bien négocié par Butron qui vire en tête devant Gajser, Herlings, Tixier et Tonkov. Au même endroit que dans la première manche, Herlings prend la tête de la course pour ne plus la lâcher. La situation n’est pas la même pour un autre pilote KTM à savoir Graulus qui chute et se relève en se tenant l’épaule. Les deux bagarres principales de cette manche seront celles opposant Ferrandis à Tixier et celles entre Petrov et Guillod. Une nouvelle fois dans les derniers après le départ, Febvre n’a d’autre solution que de remonter l’ensemble du pack. A deux virages de la fin, Ferrandis double Gajser qui semblait peiner à terminer la manche depuis quelques minutes. Herlings l’emporte devant Ferrandis, Gajser, Tixier et Butron.

ad8543_d3e650af78da4b19987fc2a552e29e5e.jpg_srz_p_1057_703_85_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srz

Max Anstie Hyvinkää 2014.

Comme en MX2, l’homme des holeshtos se nomme Antonio Cairoli et celui-ci ne déroge pas à la règle en partant en tête de la manche MXGP juste devant Maximilian Nagl, Kevin Strijbos, Dean Ferris et Steven Frossard. Rapidement troisième, Jérémy Van Horebeek double Ferris pour ne pas laisser partir le leader, suivi le tour d’après par Nagl qui l’imite. Tire groupé dans le top 5, les écarts entre les pilotes sont sensiblement les mêmes. Derière, Ferris défend sa septième place face à Tommy Searle. Cairoli accélère le rythme en fin de course et se détache du groupe. Au quinzième tour, Frossard passe Nagl. Cairoli l’emporte devant Van Horebeek, Frossard, Nagl et Strijbos.

>> Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *