Bike It Yamaha Cosworth – Compte Rendu – Lommel (Course 15)

Le team Bike It Cosworth Yamaha a gagné le dernier GP européen de l’année 2014 dans le difficile  sable de Lommel pour la quinzième manche du Championnat du Monde.

Positions de qualification :

MX2 : Max Anstie 1er, Magne Klingsheim 18.

MXGP : Rui Gonçalves 10.

La qualification a été l’occasion pour Max Anstie de prendre un bon départ aux alentours de la sixième place dans le premier virage. Anstie fait une dépassement sur Butron dans le deuxième tour pour prendre la première place et quelques secondes à chaque tour pour s’éloigner de la deuxième place, finissant avec une avance de vingt-deux secondes sur Febvre et le temps au tour le plus rapide sur la piste en 1.45. Magne Klingshiem terminait à la dix-huitième place. La qualification MXGP a offerte à Rui Goncalves la dixième place pour les courses du dimanche.

Quand le panneau 15 secondes fût levé pour la première course de la catégorie MX2, Anstie luttait pour démarrer la moto, mais dans une scène qui aurait pu provenir d’un film, Max a réussi à démarrer à 2 secondes du départ, passant la vitesse et réalisant le holeshot à l’incrédulité de ceux qui regardaient. Propulser directement en tête, Anstie a gardé son calme sur sa YZ250F 2014 et a navigué en toute confiance pendant toute la course, à un moment donné en ayant une avance de vingt-trois secondes sur Ferrandis en deuxième position et en prenant la victoire. L’homme le plus rapide sur la piste une fois de plus, le meilleur tour de Anstie était de 1:46.375, deux secondes plus rapide que le tour suivant le plus rapide . En MXGP, Rui a terminé la course en seizième position sur une piste très défoncée et difficile.

La deuxième course a donné un début difficile pour Max qui se trouvait à la septième place après un tour. Anstie a poussé son moteur Cosworth, faisant l’extérieur de Ferrandis et dépassant Butron dans les vagues dans le quatrième  tour. Une bataille palpitante pour le leadership s’engagea entre Febvre, Ferrandis, Tixier et Anstie, avec Anstie dépassant Febvre pour la deuxième place et accélérant le rythme avec Tixier dans sa mire. Une chute au douzième tour créa un écart de onze secondes entre Tixier et Anstie mais avec la victoire au général acquise avec une deuxième place, Max naviguait à la deuxième place, en tenant sa première victoire de GP, son troisième podium de la saison et la première victoire de l’équipe de l’année 2014 . Magne Klinghsheim a également eu une bonne course, passant de la vingt-sixième à la vingtième place, et terminant vingt-trois au général.

Un exalté Max Anstie et Steve Dixon ont pris la première place sur le podium pour la première fois cette année.

La classe MXGP pris le départ avec Rui évoluant à la onzième place à la fin du premier tour, reculant à la dix-neuvième place à un moment donné mais faisant son chemin inverse jusqu’à la onzième pour terminer la course sous l’orage et la pluie venus sur le circuit.

unnamed

Max Anstie (1/2) pour un au général.

magne

Magne Klingsheim (23/20) pour vingt-trois au général.

rui

Rui Goncalves (15/11) pour onze au général.

Steve Dixon, Team Manager : « Je suis vraiment heureux pour Max et l’équipe après quelques mois difficiles pour développer la moto là où nous étions l’année dernière. Nous avons respecté notre plan et les gens peuvent maintenant voir que nous allons dans là bonne direction. je suis heureux que Max ait réalisé plus dans cette « mauvaise » année avec nous que ce qu’il a fait dans le reste de sa carrière, on ne peut s’attendre qu’à de bonnes choses pour l’année prochaine. « 

Max Anstie, MX2 : « Nous ne nous sommes pas rendus les choses faciles pour nous, mais tout le monde a travaillé si dur. D’où nous avons commencé au début de l’année, les pensées qui ont traversées ma tête aujourd’hui étaient « je dois terminer le travail que j’ai commencé au Qatar avec le 2013 YZ250F ». J’ai dit aux gars en République tchèque que si nous avions un bon samedi ici alors nous serions en position pour une bonne fin et nous avons fait cela. Il est étonnant de voir l’effort qui a été fait, […]. Avant cette deuxième course, je pensais « c’est ce pour çà je suis ici » et j’étais nerveux. Mais nous avons réussi. C’était une course très difficile et la piste est évidemment la plus difficile à la fois pour la moto et aussi physiquement de l’année. Je suis sur-la-lune, mais je ne pense pas que cela m’a vraiment encore touché ».

>> Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *