Course 16 – State Of Goias (Brésil)

Pour la seconde fois de l’année, la caravane du motocross mondial pose ses valises sur le sol Brésilien sur le circuit de Trindade après l’épreuve en Mars de Beto Carrero.

Fraîchement débarqué sous l’auvent de KTM Standing Construct, Julien Lieber signe le holeshot de la première manche devant Romain Febvre, Aleksandr Tonkov et Jose Butron qui chute au second virage entraînant avec lui Anton Lundgren alors que Tonkov chute quelques virages plus loin. Dès le premier tour, Febvre prend les commandes de la course. Quatrième, Thomas Covington a la pression de Dylan Ferrandis et Tim Gajser, il commet une erreur et perd deux places. Il perd ensuite plusieurs positions tour après tour. A terre, Gajser repart neuvième. Un resserrement s’effectue ensuite entre la deuxième et la sixième place, Valentin Guillod, Ferrandis et Arnaud Tonus doublant Lieber. Ferrandis récupère la seconde place devant les suisses, Tonus étant leader de la team Helvète. Mal parti, Jordi Tixier trouve l’ouverture sur Lieber. Febvre après avoir gagné sa seconde manche qualificative, gagne la première manche devant Ferrandis, Tonus, Guillod et Tixier.

Butron s’élance une nouvelle fois en tête lors de la seconde manche en devançant Lieber, Febvre, Tonkov et Covington. Tonkov et Jérémy Seewer passent Febvre qui se retrouve cinquième. Le pilote Suzuki passe Tonkov puis Lieber avant de sortir de la piste. Devant Lieber mène devant Gajser, Seewer, Guillod et Ferrandis après dix minutes. Puis après avoir enfin doublé le leader, Gajser creuse l’écart et file vers la victoire. Un temps dans le groupe de tête, Guillod chute. En fin de course Ferrandis et Febvre double le pilote Belge. Gajser l’emporte devant Ferrandis, Febvre, Tixier et Seewer.

ad8543_0388f7d0f8204e3cb323eb66be37001e.jpg_srz_p_960_638_85_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srz

Max Anstie State Of Goias 2014

En MXGP, Maximilian Nagl claque le meilleur départ devant Dean Ferris, Steven Frossard, Davide Guarneri et David Philippaerts. Mal parti, Antonio Cairoli double Jérémy Van Horebeek dans le premier tour. Frossard passe en seconde position après dix minutes, Cairoli passe lui en septième place et double Tommy Searle à mi-course. Mis sous pression par Kevin Strijbos, Ferris revient sur la seconde position de Frossard. Passé par Strijbos, Ferris défend plus fortement sa place quand Shaun Simpson tente de le passer et l’anglais chute puis abandonne. Gautier Paulin et Cairoli passeront ensuite le pilote australien en fin de course. Nagl remporte la première manche devant Frossard, Strijbos, Paulin et Cairoli qui décroche le titre, son huitième dès la première manche.

Ferris s’élance en tête de la dernière manche de la journée devant Nagl, Paulin, Simpson et Cairoli. Dès le quatrième virage Frossard perd l’avant de sa Kawasaki et chute, provoquant la chute de Strijbos et d’un pilote local, le pilote Suzuki n’arrivant pas à redémarrer de suite perd de nombreuses secondes. Nagl et Paulin ne perdent pas une minute pour doubler Ferris. A mi course, Searle double son compatriote Simpson. En tentant de résister à Cairoli, Ferris chute violemment et se fracture le fémur droit. Belle remontée de Frossard qui terminera septième en profitant de l’abandon de Rui Goncalves. Nagl s’impose également en seconde manche et signe le doublé devant Paulin, Cairoli, Searle et Guarneri.

>> Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *