Course 17 – Leon (Mexique)

Dernier GP de la saison, le tracé de Leon au Mexique cloturait donc les championnats MX2 et MXGP 2014. Si le titre était dors et déjà attribué en MXGP, ce n’était pas le cas en MX2 où le suspense régnait Jeffrey Herlings ayant annoncé sa participation en milieu de semaine.

Vainqueur de la manche qualificative, Jordi Tixier s’envole en tête de la première manche devant Romain Febvre, Jose Butron, Julien Lieber et Dylan Ferrandis. Après une chute en tout début de course, Thomas Covington fait un passage par les stands. La grosse bagarre débute très tôt dans la course entre Tixier et Febvre sous les yeux de Lieber bientôt rejoint par Ferrandis. A la lutte, Tixier se fait une grosse frayeur en manquant passer par l’avant sur un saut du circuit. Suite à une erreur de Lieber, Ferrandis prend la troisième place. En bagarre, Arnaud Tonus, Tim Gajser et Valentin Guillod reviennent sur Lieber et le passent. Tixier remporte la première manche après avoir creusé un petit écart dans les derniers tours. Il devance Febvre, Ferrandis, Tonus et Gajser.

Tixier réédite le même départ dans la dernière manche au combien cruciale pour l’obtention du titre. Il part en tête devant Febvre, Ferrandis, Aleksandr Tonkov et Glenn Coldenhoff. C’est dans les premiers instants de course que le suspense va être le plus intense avec la chute de Ferrandis mais surtout celle de Tixier et Tonkov qui se retrouvent à terre, le Russe ayant son bras coincé entre la roue arrière et le bras oscillant de la KTM. Si le pilote Husqvarna ne repartira pas, Tixier repart juste derrière Herlings qui une fois dépassé suit son rival dans sa remontée. Quelques tours plus tard, Ferrandis chute une seconde fois plus violemment et abandonne. Devant, Gajser profite de la confusion pour s’emparer du leadership. Tixier cravache après sa chute et remonte ses adversaires un à un, alors que pendant ce temps Herlings est huitième juste devant Christophe Charlier. Suite à un dépassement musclé sur Lieber, Tixier prend provisoirement la tête du classement mondial. Dans les deux derniers tours Tixier attaque Guillod pour la seconde place avant de rester sagement derrière. Gajser l’emporte devant Guillod, Tixier (qui devient champion du monde), Lieber et Coldenhoff.

anstie_GPMEXICO_14_CDS_4009-650x433

Max Anstie Leon 2014

Kevin Strijbos signe le meilleur départ en catégorie MXGP en devançant Shaun Simpson, Steven Frossard, Maximilian Nagl et Gautier Paulin. Nagl passe Paulin et Frossard dans le premier tour puis Simpson et Strijbos dans le second pour prendre la tête. Paulin et Antonio Cairoli doublent eux Frossard dans les cinq premières minutes. L’italien passant même le français pour le gain de la troisième place. En fin de manche, Jérémy Van Horebeek vient arbitrer le duel Simpson/Frossard et les passent tous les deux. Au prix d’un dernier effort dans le dernier tour, Strijbos termine dans la roue du vainqueur. Nagl gagne donc devant Strijbos, Cairoli, Paulin et Van Horebeek.

A la fin du premier tour de la seconde manche, c’est une nouvelle fois Nagl qui mène le pack devant Paulin, Cairoli, Van Horebeek et Strijbos. Deuxième et troisième, Paulin et Cairoli reviennent à mi-course sur le leader. Au dixième tour, Paulin passe en tête suivi un tour plus tard par Cairoli qui lui aussi double l’allemand. Strijbos quatrième après avoir passé Van Horebeek, revient également sur Nagl et le double. Paulin remporte la dernière manche de la saison devant Cairoli, Strijbos, Nagl et Van Horebeek.

>> Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *