Monster Energy DRT Kawasaki course 17 compte rendu – Mexico

Monster Energy Kawasaki Racing Team Dixon a volé à Leon, au Mexique pour la deuxième année consécutive et l’avant-dernière manche du Championnat du Monde FIM de Motocross 2015. Sur un circuit accidenté et dans des conditions humides, Max Anstie a guidé sa KX250F à la cinquième position au classement général en terminant 2e et 11e dans les deux manches.

Le round dix-sept des dix-huit a pris résidence dans le Parque Metropolitano parmi les buissons et les cactus. Le climat avait été instable pour le Grand Prix et de fortes pluies et des tempêtes avait créés un terrain mou et collant le samedi avant le début d’un authentique effet de séchage dû à un soleil tardif. Max a souffert d’un mauvais départ dans la qualification mais a bien récupéré pour obtenir un top cinq derrière la grille clairsemée pour les manches de dimanche.

Le jour de la course est apparu à nouveau humide. Les douches nocturnes avaient tourné la piste en une boue lourde et argileuse. Trouver les traces sèches et plus rapides ont été la clé pour avoir un bon rythme, mais aussi besoin d’un accélération prudente afin de ne pas perdre le contrôle. De nombreux coureurs ont chuté dans une première manche difficile avant le retour du ciel bleu et les températures de nouveau en hausse. Anstie était à la deuxième place dans le premier tour et bien qu’il ait essayé de poursuivre le poleman Pauls Jonass il roulait relativement seul pour confirmer la seconde place.

Dans une deuxième moto sous le soleil et sur une surface offrant plus de choix en termes de lignes et de possibilités de dépassement Anstie a été immédiatement handicapé quand il a chuté dans le premier tour. Récupérant sa Kawasaki, le levier de frein avant était sous le guidon. Il a essayé de récupérer du terrain et des positions, mais avait l’air de mauvaise humeur et ne pouvait pas faire des progrès satisfaisants dans le classement. Onzième signifiait la cinquième place du GP. Pauls Jonass dans sa remontée avec une machine considérablement endommagé devançait le «99» pour la quatrième place.

Toujours troisième au classement du Championnat du Monde FIM MX2, Max tient maintenant bon pour un top trois dans la campagne 2015, celle dans laquelle il a remporté trois victoires et cinq podiums et possède 31 points d’avance sur Valentin Guillod. Il est 32 points derrière Jonass. Cinquante points restent à être gagné à la dernière journée de l’année à Glen Helen et le Grand Prix Monster Energy des USA la semaine prochaine, le site de la première apparence en championnat du monde d’Anstie il y a cinq ans.

unnamed(2)

Max Anstie

Qualification – 5
MX2 Course 1 – 2
MX2 Course 2 – 11
Général MX2 – 5

Steve Dixon, propriétaire de l’équipe / Gérant : « La première moto était fantastique et Max a fait une course très intelligente. Je pense qu’il avait la vitesse pour rattraper Jonass et peut-être l’aurait il fait si il avait poussé un peu plus. L’accident dans le premier tour de la seconde manche n’a évidemment pas aidé. Il n’y a pas eu beaucoup de fois où j’ai été déçu par un pilote et ce fut l’un d’eux. Il a signalé qu’il allait venir, mais ne l’a pas fait. Tout le monde ici met ses efforts à 100% et nous aurions pu fixer le frein rapidement et facilement. Il roulait trop lentement à la fin de la course. Nous sommes tous un peu déçus et regardons vers l’avant pour finir de la meilleure façon ce qui a été une bonne saison à Glen Helen ».

>> Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *