Sevlievo J-2

Plus que quelques jours à patienter avant que ne soit donné à Sevlievo le coup d’envoi d’un Mondial MX2 que l’on espère aussi excitant que prometteur. Après deux années marquées par la domination de Marvin Musquin, la succession du français est ouverte et regorge de prétendants même si le team KTM fait figure de grandissime favori. Avec son duo de jeunes « kids », Ken Roczen et Jeffrey Herlings, KTM est armé pour la conservation du titre. Tandis que le premier revient d’une campagne de SX US en demi-teinte ponctuée par de nombreuses chutes, le second auréolé du titre de révélation de la saison 2010 est rester en Europe et est apparu en pleine possession de ses moyens sur le championnat Hollandais qu’il domine outrageusement. L’écurie Autrichienne n’ayant laisser aucun détail de coté, le troisième pilote de l’écurie est le belge Jérémy Van Horebeek qui tentera de profiter de son expérience pour contrer la fougue de ses coéquipiers. Gautier Paulin, récent champion d’Italie catégorie MX2 sera lui aussi a suivre. Sa vitesse et son talent n’étant plus a prouver, en témoigne sa victoire en Élite à Pernes-Les-Fontaines il y’à quelques jours. Très fort techniquement, doté d’un mental «béton» et soutenu par l’une des équipes la plus professionnelle du paddock, Gautier a tous les atouts en main pour jouer le titre mondial.

searle-et-anstie

Tommy Searle avait quitté l’’Europe fin 2008 sur une nouvelle place de vice-champion du Monde, et s’il revient sur le vieux continent après deux saisons assez fades aux États-Unis, c’est pour et uniquement pour décrocher un titre mondial. Le Britannique, qui ne l’oublions pas n’a que 20 ans, sait qu’il doit gagner en Europe pour retourner aux US, où un guidon l’attend pour 2012. Ses prestations de début de saison parlent en sa faveur. Il sera le coéquipier d’un Max Anstie dont on a pu constater la rapidité mais qui se cherche encore au moment de retrouver ses anciens rivaux du 85 (Herlings & Roczen). Sur leurs Yamaha Cosworth, Zach Osborne et Arnaud Tonus font partie de ces outsiders, le jeune Suisse ayant régulièrement pris le dessus en ce début de saison sur son équipier américain qui joue sa dernière carte en MX2. Sur leurs KTM semi officielles Joël Roelants (Martens) et Nicolas Aubin (HDI) font eux aussi partie de ce groupe. Chez Yamaha Gariboldi, qui est désormais la seconde structure MX2 de la marque Yamaha, on attend des tops cinq pour Harri Kullas et Christophe Charlier. Chez Suzuki enfin, on compte sur Valentin Teillet pour jouer les premiers rôles. Jordi Tixier et Steven Lenoir étrennent leurs titres européens avec pour ambition de se faire une place dans le gotha mondial.

>> Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *