Glen Helen (1)

Tout semble réussir au prodige Allemand Ken Roczen qui à remporter ce week-end le GP des États-Unis disputé sur le tracé mythique de Glen Helen. En forme depuis l’ouverture du mondial, « Kenny » surf sur la vague du succès, en démontre sa première victoire en supercross lors de l’ultime finale à Las Vegas. Hormis l’intermède Jeffrey Herlings au Pays-Bas, le pilote KTM a remporter toutes les autres manches signant un imparable doublé ce dimanche. Jeffrey Herlings deux fois second a pourtant cru pouvoir inquiéter l’Allemand en seconde manche quand il a vu l’écart les séparant se réduire mais visiblement Ken Roczen roulait à l’économie et en a remis pour s’assurer la deuxième manche. Pour trouver une belle bagarre il fallait regarder plus en arrière pour le gain de la troisième place au général. Troisième de la première manche, Max Anstie a longtemps conservé cette place sur le podium final avant que l’américain Zach Osborne ne lui ravisse la quatrième place dans les ultimes mètres de la seconde manche. A égalité de points avec son coéquipier Tommy Searle (36 points), il laisse la troisième marche du podium au très régulier Tommy qui signe son troisième podium consécutif en autant de course derrière les pilotes KTM. Une certaine logique commence à ce dessiner aux avant-postes puisque la bataille pour le titre risque bien de se passer entre ces trois hommes (Roczen, Herlings, Searle). Les faits marquant de ce week-end sont les contre-performances d’Arnaud Tonus (7/DNF) et de Gautier Paulin (6/DNF) qui voit les leaders s’éloigner et voit Max Anstie les dépasser au classement général. Effectuant son grand retour à la compétition, le « World Champ » en titre Marvin Musquin réalise un week-end mitigé, ayant pris la troisième place en qualification, il va rapidement chuter en première manche et finir dix-neuvième avant de faire une belle seconde manche et finir sixième.

En MX1, on a assister à une autre domination, celle de clément Desalle auteur lui aussi du doublé. Mis sous pression en fin de première manche par Antonio Cairoli, Clément va connaître une seconde manche plus tranquille même si cette fois si c’est Max Nagl qui va tenter de réduire l’écart dans les dernières minutes de course. Le podium est composé de Clément Desalle (1/1), Max Nagl (3/2) et Evgeny Bobryshev (6/3). Le pilote Suzuki fait coup double puisqu’il reprend les commandes du championnat au détriment de Steven Frossard auteur d’un week-end « sans ». Mal parti dans les deux manches il partira a la faute en fin de première manche et finira dixième, avant de s’accrocher avec Antonio Cairoli au tout début de la seconde manche et de rechuter par la suite et d’abandonner. Desalle devance donc Nagl, Cairoli et frossard au général. Coté « Frenchie » bon week-end de Christophe Charlier (8/8) qui rentre dans le top 10 au classement (10ème), Nicolas Aubin (12/7), Jordi Tixier (13/10), Anthony Boissière (7/12). Week-end difficile pour Xavier Boog (14/10) touché à l’épaule et Gregory Aranda (17/14) dont c’était le retour à la compétition.

Prochain GP Indaiatuba au brésil ce week-end.

>> Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *