Indaiatuba

La tournée Américaine s’est achevé dimanche par un formidable spectacle sur le tracé Brésilien d’Indaiatuba. Avec pas moins de trois circuits différents en trois ans, on ne peut pas dire que le Brésil ne s’investit pas dans le monde du MX. Après des qualifications remportés par Ken Roczen et David Philippaerts, nous avons assister ce dimanche à des courses à rebondissements, ponctuées de nombreux dépassements et de remontées fulgurantes.

En témoigne la première manche MX1, auteur d’un très mauvais départ, le leader de la catégorie Clément Desalle pointait à la quinzième place à la fin du premier tour avant d’entamer sa remontée vers les avants-postes. Devant la bataille fait rage entre les italiens David Philippaerts , Antonio Cairoli et le français Steven Frossard. Bagarre au sein duquel le belge Clément Desalle va s’immiscer en fin de manche. Malheureusement pour lui, une grosse erreur va le faire sortir de la piste et devoir contourner la grille de départ. Cette erreur lui fait donc louper le podium puisqu’il perdra le contact avec le trio de devant pour finir quatrième. Devant c’est Antonio Cairoli qui s’occupe de tout, le Sicilien qui après avoir trouver l’ouverture sur Steven Frossard va remporter la manche devant les officiels Yamaha Rinaldi David Philippaerts et Steven Frossard. En seconde manche, on prend les mêmes et on recommence, cette fois-ci Clément Desalle est parti devant, il va successivement passer les deux Italiens pour se placer aux commandes de la manche. Affichant une certaine aisance, Clément va chuter en milieu de manche et laisser ses trois compagnons poursuivre sans lui. Il finira tout de même par repasser Steven pour prendre la troisième place de la manche et du GP. Devant on assiste alors à un duel entre les deux Italiens, Philippaerts faisant le trou puis Cairoli revenant dans les ultimes secondes mais c’est au final L’officiel Yamaha qui s’impose et qui remporte ainsi son premier GP de l’année devant Antonio Cairoli et Clément Desalle.

La bagarre a aussi fait rage dans la catégorie MX2, où contrairement aux trois premières épreuves les courses ont été plus attractives. Facile vainqueur de sa qualif avec 20 secondes sur Jeffrey Herlings, on pensait bien que Ken Roczen réitérerait son doublé de Glen Helen, mais c’était sans compter sur la détermination de son team-mate Hollandais. Vainqueur de la première manche et leader de la seconde, Ken Roczen est mis sous pression par son coéquipier Jeffrey Herlings et va partir à la faute en milieu de seconde manche et ainsi offrir la victoire de manche et de GP au pilote Hollandais. Jeffrey remporte donc le GP à égalité de points avec Ken Roczen, Gautier Paulin quant à lui monte sur son premier podium de la saison, ce qui semble être de bonne augure avant le GP de France à St Jean D’Angely dans deux semaines. Week-end mitigé pour le team CLS qui voit Max Anstie légèrement fiévreux assurer de bon points et scorer un (6/7) pour une sixième place au général. Son Team-mate auteur d’un début de samedi tonitruant puisqu’il avait signer le meilleur temps de la séance libre et le deuxième en séance pré-qualif, va connaître une qualif difficile. Parti dans le wagon de tête, Tommy va commettre une petite faute « lourde » de conséquences car des spectateurs vont sauter sur sa moto pour lui venir en aide. Manœuvre interdite qui lui vaudra de se faire déclasser et partir de la dernière position sur la grille le lendemain. Auteur de bon départs il va limiter les dégâts et prendre deux quatrièmes places, perdant ainsi des points précieux face aux pilotes KTM.

Prochain GP les 04 et 05 juin à St Jean D’Angély. GP qui se verra amputer de la participation de Valentin Teillet qui n’est pas suffisamment remis de sa blessure.

>> Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *