Uddevalla (2)

Bis repetita pour l’Allemand qui après avoir remporté les deux manches en Espagne, a signé un nouveau doublé imparable sur le tracé glissant d’Uddevalla après deux excellents départs. Gautier Paulin tentera bien de contrer les plans du pilote KTM mais se fera irrémédiablement distancer au fur et à mesure de la manche pour terminer second devant l’autre pilote KTM Jeffrey Herlings, Max Anstie visiblement bien remis de sa chute du dernier GP prend une très belle quatrième place devant Jérémy Van Horebeek qui effectuait son retour à la compétition tout comme Valentin Teillet qui intègre le top 10 avec une convaincante dixième place en première manche et une douzième en seconde. Très bien parti en seconde manche, les pilotes KTM vont rapidement s’échapper en tête sans pour autant que Jeffrey Herlings ne puisse inquiéter son coéquipier qui était selon lui « imbattable » ce dimanche. Derrière la lutte s’organise, profitant de son bon départ le pilote Espagnol José Butron va occuper la troisième place avant de céder aux attaques de ses poursuivants en la personne de Max Anstie, Gautier Paulin et Tommy Searle. Max Anstie va ensuite se faire dépasser par l’officiel Yamaha Rinaldi puis par son homologue Anglais pour finir à la cinquième place , ce qui lui permet de terminer quatrième du GP. Aux avants-postes Ken Roczen file vers une nouvelle victoire de manche avec 18sec d’avance sur Herlings et 25 sur Gautier Paulin qui complète le top 3. Ces trois hommes que l’on retrouve dans le même ordre sur le podium du jour. Les bonnes opérations du week-end sont à mettre à l’actif de Gautier Paulin qui avec ce cinquième podium de rang profite de l’abandon de Tommy Searle ne première manche pour revenir à dix points de l’Anglais. Max Anstie quant à lui recolle aux pilotes Yamaha Dixon Zachary Osborne et Arnaud Tonus.

Le championnat MX1 est quant à lui relancé, arrivé en leader mais souffrant de sa chute occasionnée en championnat de Belgique le week-end dernier, Clément Desalle à souffert et à logiquement perdu sa plaque rouge mais n’ à pas concéder beaucoup de points sur son éternel rival Antonio Cairoli qui n’a pu faire mieux que la troisième place du GP. Auteur du holeshot en première manche, l’Italien va partir à la faute dès le deuxième virage laissant tout le pack partir loin devant. Contraint à des problèmes de démarreur électrique, Cairoli va entamer une remontée éclaire dont il à le secret (remontée qu’il avait également effectuée en 2007 en MX2), remontant de la trente-cinquième à la cinquième place. Longtemps leader le russe Evgeny Bobryshev semblait filer vers sa première victoire de manche de sa carrière, mais ce fût sans compter sur la détermination de Steven Frossard qui va petit à petit revenir sur le pilote Honda World Motocross et le dépasser suite à une belle manœuvre dans les ultimes tours pour remporter la première manche tout comme l’an passer lorsqu’il était en MX2. Il devance Evgeny Bobrishev et Xavier Boog. Auteur du meilleur départ en seconde manche l’officiel Yamaha Rinaldi Steven Frossard va creuser l’écart tour après tour sans qu’Antonio Cairoli, payant certainement ses efforts de la première manche ne puisse combler celui-ci. Il parviendra à contenir son compatriote David Philippaerts pour prendre la seconde place derrière le Français auteur tout comme Ken Roczen du doublé en Suède. Mal partit dans le second débat, Bobryshev va remonter jusqu’en quatrième position pour finir second au général du GP derrière Frossard mais devant Cairoli qui récupère une plaque rouge qu’il connait bien et qu’il aura l’occasion de défendre dès ce week-end à Teutschental en Allemagne. GP qui devrait s’en doute marquer l’apparition de Christophe Pourcel sur la Kawasaki officiel du team CLS laisser vacante par Ben Townley.

>> Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *