Teutschenthal

Teutschenthal, neuvième round du championnat du monde MX1/MX2 à été le théâtre de nouveaux rebondissements dans les deux catégories. Sur un tracé ayant subi de légères modifications en vue de l’organisation du Motocross des Nations en 2013, le départ fût très important car la piste Allemande est réputée rapide et ne facilite pas les dépassements d’où l’importance de réussir de bon départs. Ce détail étant le point fort des pilotes KTM, la manche qualificative s’est résumé à un duel entre Ken Roczen et Jeffrey Herlings, le dernier ne cédant aux attaques de son coéquipier qu’a cinq minutes du terme de la manche. Choisissant la place la plus à l’intérieur, Ken Roczen va signer le holeshot en première manche et s’envoler en tête malgré les efforts de Jeffrey Herlings en milieu de manche. Tommy Searle quant à lui prend la troisième place dans le premier débat devançant les trois pilotes Yamaha: Gautier Paulin, Zachary Osborne et Arnaud Tonus. Tout aussi bien partit en seconde manche, Ken Roczen va commettre une erreur qui aurais pu lui coûter la victoire du GP en perdant l’avant dans une portion arrosée. Repartit onzième, il va imprimer un gros rythme pour revenir jusqu’à la troisième place. Profitant de son excellent départ et de la chute de Roczen, Gautier Paulin mène le pack et s’octroie sa première victoire de manche de la saison devant Tommy Searle, qui bien que gêné par une erreur de Jeffrey Herlings au second virage, va doubler un à un ses adversaires pour revenir à la seconde place et tenir en respect le retour de Ken Roczen. Le podium du jour est composé de Roczen puis Paulin et Searle. Au classement général aucun changements majeurs dans le top 10. Max Anstie auteur seulement de la dix-neuvième place en manche qualificative à très logiquement connu des courses plus difficiles, anticipant trop le premier départ, il va se retrouver bloqué dans le trafic et ne fera mieux que dix-huitième. En négociant mieux son second départ, il va se battre jusqu’au bout pour accrocher une belle dixième place qui lui permet de prendre la douzième place du GP.

Dans la catégorie « reine » Evgeny Bobrishev est entrer dans l’histoire en remportant sa première victoire de manche et son premier GP lors du même week-end. Auteur du meilleur temps en séance pré-qualif le samedi, il ne s’était incliner que devant Antonio Cairoli lors de la manche qualificative, mais auteur du holeshot en première manche ce dimanche, le pilote Honda va dominer de bout en bout le premier débat. Derrière la bagarre fait rage, Antonio Cairoli second va sur une erreur laisser passer Max Nagl et Steven Frossard, souffrant de sa chute en séance libre. Remonté à 110% il va trouver l’énergie nécessaire pour les repasser et ainsi prendre la deuxième place. Partit également en tête dans la seconde manche Bobryshev et Cairoli vont se livrer une bataille durant toute la manche, le spectacle étant au rendez-vous avec un Cairoli incisif qui va tenter un dépassement sur Bobryshev qui va l’envoyer au tapis, repartit cinquième il va offrir aux spectateurs Allemands une manche inoubliable doublant respectivement Clément Desalle, Rui gonçalves, puis Max Nagl avant de revenir comme à son habitude en fin de manche sur le Russe. Les deux derniers tours seront assez stressant pour le pilote Honda qui va résister aux nombreuses attaques de l’Italien, allant même jusqu’à une dernière tentative de blockpass infructueuse devant la pite-lane. Evgeny Bobryshev s’impose donc et signe le premier doublé de sa carrière et remporte le GP devant Antonio Cairoli (2/2) et Clément Desalle (5/3). Au classement général Cairoli reprend encore quelques points à Desalle et profite du faux pas en seconde manche de Steven Frossard (3/15). A noter les forfaits du pilote KTM Jérémy Van Horebeek suite à une chute samedi matin et celui de Dylan Ferrandis (radius cassé) qui devait effectuer ses débuts en MX2, le double abandon de Christophe Pourcel pour son retour en Europe, les piètres performances d’ensemble des pilotes Kawasaki (Aranda 13, Boog 15, Guarneri 16), d’Anthony Boissière (17) et de tanel Leok (19) à opposer au beau GP de Ken De Dycker (6), Jonathan Barragan (7) et Shaun Simpson (11).

Prochain GP dès ce week-end à Kegums en Lettonie.

>> Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *