Gaildorf

Gaildorf, quatorzième épreuve du calendrier a réserver le noms des champions MX1/MX2 et EMX-2. C’est sur une piste assez dur et sous un ciel ensoleillé que ce sont déroulées les manches qualificatives du samedi. Gautier Paulin auteur du holeshot devant Jeffrey Herlings et le surprenant Alessandro Lupino, va mener le pack en début de manche avant de subir la domination des pilotes KTM. Jeffrey herlings passant le pilote Yamaha 15 minutes avant la fin de la manche tandis que plus loin derrière, Tommy Searle perd l’avant de sa Kawasaki Pro Circuit en tentant de prendre le dessus sur Jeremy Van Horebeek sixième a ce moment là. Ken Roczen moins bien partit que d’habitude va respectivement passer Alessandro Lupino puis Gautier Paulin pour revenir sur son coéquipier. Concentré suite à son erreur de début de manche, Tommy Searle va passer Jérémy Van Horebeek, Alessandro Lupino et Arnaud Tonus pour finir quatrième devant le pilote Suisse. Ken Roczen va quand à lui revenir tour après tour sur Jeffrey Herlings pour le déborder dans les deux derniers tours à la faveur d’un pilote attardé qui a gêner le jeune prodige Hollandais. Max Anstie auteur d’une chute dans le tout premier tour va remonter de la trente-quatrième à la douzième place tout près de Joël Roelants et Christophe Charlier. En MX1, l’homme du moment à savoir Christophe Pourcel a encore frappé en remportant sa deuxième manche qualificative de rang. Shaun Simpson auteur du holeshot va rapidement tenter de creuser l’écart sur Christophe Pourcel qui a doublé Antonio Cairoli avant la fin du premier tour. Derrière suivent Xavier Boog, Grégory Aranda, les deux officiels Honda Rui Gonçalves et Evgeny Bobryshev (de retour à la compétition) ainsi que Steven Frossard. C’est à 10 minutes du terme, moment choisi par le pilote Kawasaki pour « blockpasser » Shaun Simpson juste après la table d’arrivée et filer vers la victoire. Neuvième à la mi-manche, Max Nagl va doubler un à un Evgeny Bobryshev et Gregory Aranda tandis que dans le même temps au avant-poste, Antonio Cairoli revient sur Shaun Simpson et le passe à 5 minutes du drapeau à damier. Max Nagl va lui rencontrer un problème mécanique (roue arrière) et devoir abandonner. Evgeny Bobryshev va profiter d’une baisse de rythme de la part de Simpson pour prendre la troisième place derrière Pourcel et Cairoli.

Jeffrey Herlings, auteur d’un holeshot imparable en première manche va prendre les choses en main devant Arnaud Tonus qui va se faire déborder dans les premiers tours par Ken Roczen, avant que celui-ci ne parte à la faute, repartant à la cinquième position juste devant Tommy Searle. Une fois concentré, le pilote KTM va faire la jonction avec Gautier Paulin et Arnaud Tonus pour la seconde place. Il va profiter de l’erreur de Jeffrey Herlings dans le même virage pour revenir en seconde position et passer le pilote Suisse dans la foulée pour prendre le leadership pour ne plus le lâcher. Derrière, tout comme à Matterley Basin, Tommy Searle va se réveiller à mi-manche pour passer successivement Jeffrey Herlings, Gautier Paulin et Arnaud Tonus pour finir second derrière Roczen mais devant Arnaud Tonus. Max Anstie auteur d’un départ moyen va occuper la vingtième place en début de course avant de faire son petit bonhomme de chemin pour terminer à la dixième position. En seconde manche, Ken Roczen va signer le meilleur départ mais va céder le commandement à son rival Jeffrey Herlings avant même la fin du premier tour, suivent Tommy Searle, Gautier Paulin et Max Anstie qui ferme le top 5. Devant la bagarre tant attendu depuis le début de l’année entre les trois hommes fort du MX2 va avoir lieu, Tommy Searle revenant sur les deux pilotes KTM avant de passer Ken Roczen et de mettre la pression sur Herlings. Gautier Paulin quatrième va quand à lui partir à la faute et repartir dans le top 10. Ken Roczen va profiter d’une petite erreur de Tommy Searle pour passer second avant de partir à la faute et perdre la seconde place alors que Tommy Searle va prendre le meilleur sur Jeffrey Herlings et filer vers la victoire, il offre par la même occasion le titre à Ken Roczen qui finit troisième. Arnaud Tonus et Max Anstie complète le top 5. Ken Roczen est donc titré plus jeune champion MX2 de l’histoire devant son public.

En MX1, tout le monde s’attendait à un cavalier seul de Christophe Pourcel tant il avait dominer la qualification du samedi mais un problème au départ voit le pilote Kawasaki partir bon dernier alors que Xavier Boog signe le holeshot devant Evgeny Bobryshev et Steven Frossard. Le pilote Russe va prendre l’avantage sur le Français avant même la fin du premier tour alors que derrière Christophe Pourcel cravache dur et revient de la dernière à la sixième place en seulement deux tours avant de chuter lourdement et d’abandonner. Max Nagl très bien partit de l’extérieur de la grille va passer Antonio Cairoli et Shaun Simpson pour occuper la sixième place, il va ensuite revenir sur Rui Gonçalvès et le passer. Puis Steven Frossard va partir à la faute au même endroit que Pourcel et terminera son week-end en première manche (DNF/DNF), cette abandon a toutefois eu le mérite de réveiller Antonio Cairoli qui va doubler Rui Gonçalves. Kevin Strijbos profitant de la chute de Frossard va occuper la troisième place pendant un long moment avant que Max Nagl puis Antonio Cairoli ne lui subtilise cette position en toute fin de manche. Evgeny Bobryshev remporte la première manche d’un souffle (0.3sec) devant Xavier Boog et Antonio Cairoli champion du monde MX1 2011. Dans la seconde manche Christophe Pourcel offre un tout autre visage, revanchard suite à son abandon en première manche, il va signer le holeshot devant Xavier Boog et Shaun Simpson. Bobryshev va immédiatement passer Xavier Boog. Antonio Cairoli partit sixième va rapidement se mettre en action en passant Simpson, Gonçalves et Boog avant de revenir sur Bobryshev. Revenu tout proche du pilote Honda, l’Italien ne mettra pas longtemps pour trouver une ouverture et prendre la seconde place. Plus loin un homme impressionne, en effet Anthony Boissière partit au-delà du top 10 va remonter ses adversaires un-à-un pour finir à une très belle troisième place, son meilleur résultat de la saison. Tout comme Kevin Strijbos septième à trois tours de la fin et quatrième à l’arrivée. A noter l’écart impressionnant de 40 secondes entre Pourcel et Cairoli. Antonio Cairoli remporte donc le GP devant Evgeny Bobryshev et Xavier Boog.

En catégorie EMX-2, le Français Dylan Ferrandis meilleur performeur de la saison a terminer la saison par un nouveau doublé toutefois insuffisant pour obtenir le titre qui revient à Romain Febvre malgré deux courses difficiles (7/5). Le podium final reflète la main mise par les tricolores puisque Charles Lefrançois prend la troisième marche du classement général final. Après Gautier Paulin, Valentin Teillet, Christophe Charlier et Steven Lenoir, Romain Febvre poursuit la domination Française sur le championnat d’Europe EMX-2. Qui pour l’an prochain???.

Prochain et dernier GP ce week-end à Fermo en Italie.

>> Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *