Oakland

Oakland, municipalité située dans la baie de San Francisco (Californie) accueillait samedi dernier la quatrième manche du championnat Américain de Supercross. Encore une fois très rapide au chrono, l’officiel Kawasaki Ryan Villopoto domine la séance d’essai devant Ryan Dungey et James Stewart. Ce sont d’ailleurs ces deux derniers qui vont remporter les manches qualificatives. Pour une fois en finale James Stewart prend un bon départ, mais c’est bien Chad Reed qui réalise le holeshot devant Andrew short et Josh Hansen. Josh Hansen ne résistera qu’un tour avant de se faire doubler par Stewart et Villopoto, Andrew Short ne fera d’ailleurs guère mieux et doit logiquement laisser filer les deux officiels à la poursuite de Chad Reed. Ryan Dungey est quant à lui englué dans la paquet aux alentours de la dixième position, alors que les trois leaders se tiennent dans un mouchoir de poche. Mis sous pression par Villopoto, Stewart revient sur Reed et lui met lui aussi une pression folle. Villopoto est celui qui parmi les trois hommes fait la plus forte impression, il tente de nouvelles lignes pour essayer de subtiliser la seconde place de Stewart, mais l’officiel Yamaha qui semble avoir adopter une nouvelle tactique en restant patiemment en seconde place pour observer Reed, porte une attaque et prend le leadership au dixième tour, tandis que Dungey est revenu à la cinquième place et bataille avec Short pour le gain de la quatrième. Week-end plus compliqué pour Josh Hansen qui après un départ dans le top 3 recule à la dixième place, tout comme Jake Weimer (huitième) qui peine à rééditer sa bonne performance de Phoenix. Devant Stewart s’impose devant Reed et Villopoto, et devient le quatrième vainqueur en autant de courses cette saison. Reed et Dungey sont à égalité au classement suivit de près par Villopoto (-2) et Stewart (-12) qui se relance dans la course au titre.

s780_012912oakland_blast003

En catégorie Lites, Dean Wilson et Cole Seely vont remporter leur manche de qualification respective, aucun fait marquant hormis la blessure de Tyla Rattray pilote Kawasaki Pro Circuit suite à une violente chute survenue aux essais. Le pilote Sud-Africain souffrirait d’une vertèbre cassée et devra observer quelques semaines de repos avant de retrouver les courses. En finale, Martin Davalos réalise le holeshot devant Wilson et Tomac, Max Anstie et Marvin Musquin sont douze et dixième à la fin du premier tour. La course va connaitre sa première tragédie avec la chute de Wilson et de Seely au second tour, les deux hommes repartent bon dernier et devront cravacher pour revenir aux avants-postes. Eli Tomac qui à pris l’ascendant sur Davalos (suite à une grosse erreur de celui-ci) n’est pas loin de passer par l’avant de sa Honda au début du troisième tour, la finale est donc a suspense. Au sixième tour, Zach Osborne prend le dessus sur Davalos pour le gain de la seconde place alors que Max Anstie est neuvième. A mi-course un resserrement se forme entre la seconde place détenue par Osborne et la sixième de Musquin. A quatre tours de la fin Musquin passe la vitesse supérieure et double Davalos et Moss avant de s’attaquer au duo Anderson/Osborne qu’il va déborder pour finir à la deuxième place devant Osborne. Wilson et Seely finiront respectivement dix et onzième alors que Max Anstie finit à une très belle huitième place à quelques mètres de Travis Baker. Vainqueur de la soirée, Eli Tomac profite des faux-pas de ses adversaires pour augmenter son avance en tête du championnat et devient le premier pilote à gagner deux courses cette saison. Ce week-end Anaheim II.

>> Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *