Matterley Basin

Troisième week-end d’août, le circuit de Matterley Basin tracé dans une prairie vallonnée accueillait le MX GP Festival avec pas moins de neufs catégories représentées tout au long du week-end. Vainqueurs des manches qualificatives du samedi, Jeffrey Herlings et Antonio Cairoli se montraient à l’aise sur le circuit Britannique.

Lors du premier départ MX2, c’est bel et bien celui que tout le monde attend qui vire en tête au premier virage. Tommy Searle mène devant Leib, Ferrandis, Lieber et Nicholls. Comme bien souvent Herlings se faufile dans le premier tour et les deux leaders impriment un rythme soutenu pour lâcher leurs adversaires. Osborne récupère la troisième place à Ferrandis et tente de combler l’écart qui le sépare des deux leaders. Le duel Franco-Français entre Teillet et Tixier pour la septième place tourne en faveur du pilote Kawasaki. Julien Lieber sur la Suzuki profite du forfait des pilotes officiels pour briller à la cinquième place pendant les ¾ de la course avant le retour de Jake Nicholls qui prend le dessus sur le Belge. Teillet optimiste se loupe à la réception et ne peut doubler Lieber. Pendant ce temps, devant son public Max Anstie est contraint à l’abandon sur un nouveau problème mécanique. Van Horebeek mal parti double successivement Tonus, Tixier, Lieber et Teillet pour terminer cinquième. Teillet profite de la chute de Tixier qui ne peut éviter une botte de paille sur la piste, pour doubler le Belge et gagner deux positions dans le même tour. En fin de manche, Ferrandis ne peut rien pour contrer le retour de Nicholls qui le double, Herlings lui revient sur Searle mais n’est pas en position d’attaquer et chute dans le dernier tour. Searle fait exulter le public et s’impose devant Herlings, Osborne, Nicholls et Van Horebeek. En seconde manche, Searle réalise de nouveau le meilleur départ devant Lieber, Van Horebeek, Osborne et Herlings qui profite de la puissance de sa KTM après un départ un peu en retard. Rapidement, Lieber rétrograde dans le premier tour quand Herlings fait le chemin inverse et passe de la cinquième à la troisième avant la fin du premier tour. Romain Febvre chute violemment devant la roue d’Arnaud Tonus et endommage l’arrière de sa KTM. A l’abord du triple en montée juste avant l’arrivée, Tonus double Ferrandis. Aux avant-postes, un trio se forme pour la première place avec Searle, Herlings et Van Horebeek, le jeune Hollandais double son coéquipier et met la pression sur Searle. Progressivement, les deux hommes distancent Jeremy qui a dépensé beaucoup d’énergie dans sa remontée du premier débat. La chute de Lieber profite à Max Anstie qui intègre le top 15 après être parti de l’extérieur de la grille suite à sa mauvaise qualification de la veille. A l’avantage du dépassement des attardés, Searle reprend un petit peu d’air mais à quatre tours de la fin, Herlings double l’Anglais mais celui-ci réplique immédiatement et reprend la tête. Comme en première manche, Herlings part à la faute dans le dernier tour laissant son rival signer un imparable doublé. Deux fois second, Herlings ne concède que six points au Britannique. Zach Osborne (3/4) signe son second podium de rang après Loket.

anstie_ds_4509

Dès le baissé de grille, Antonio Cairoli affiche la couleur, il signe le holeshot devant Boog, Desalle, De Dycker et Nagl. Dans le troisième virage, Goncalves, Soubeyras et Simpson sont victimes d’une chute collective. En ce début de manche, les pilotes KTM font le spectacle, De Dycker double Boog pour la seconde place et Nagl prend le dessus sur Desalle puis sur Boog. Comme en qualification la veille, les trois pilotes KTM sont aux trois premières places. Desalle lui, se retrouve en sandwich entre les deux pilotes KRT avant que Paulin plus incisif, ne double le Belge qui se voit menacé par Strijbos. Dans sa lancée, Paulin prend le dessus sur son coéquipier. Devant, Nagl profite de l’erreur de De Dycker pour récupérer la second place. Décidément saison difficile chez Honda qui voit Bobryshev rentrer aux stands sans sa selle, chose peu ordinaire dans le motocross. Cairoli gagne la première manche devant Nagl, De Dycker, Paulin et Boog. En seconde manche, le holeshot revient à Nagl devant Goncalves, Cairoli, Bobryshev et Paulin. Bon premier tour de Cairoli qui passe en tête au milieu du premier tour, Bobryshev dépassé par Paulin est suivi de près par De Dycker, Boog et Desalle. Le pilote KTM prenant le dessus sur le Russe au moment même où Goncalves commet des erreurs. La bagarre Boog/Desalle peut ainsi débuter juste avant la chute de De Dycker qui perd trois places mais repasse rapidement le duo en bagarre pour la cinquième place. Pendant ce temps là, Paulin a doublé le Portugais et occupe la troisième place laissant les deux pilotes Honda roues dans roues avant que Bobryshev ne passe. Deux autres duels au sein du même team se forment, chez KRT avec Boog et Paulin, et chez Suzuki entre Desalle et Leok. Boog rejoint les deux pilotes Suzuki et profite de l’erreur de Leok pour doubler les deux hommes. En tête du début à la fin, Cairoli réalise son sixième doublé devant Nagl, Paulin, Bobryshev et De Dycker. Paulin, troisième du GP fait la bonne opération en revenant à 12 points de C.Pourcel transparent du côté de Matterley Basin.

Prochain GP les 1 et 2 Septembre du côté de Lierop (Hollande).

>> Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *