Lierop

Treizième GP de la saison, l’épreuve Batave sur le circuit sablonneux de Lierop était un vrai test avant le Motocross des Nations qui se déroulera à la fin du mois du côté de Lommel. Archi dominateurs le samedi Jeffrey Herlings et Antonio Cairoli ont tous les deux connus la victoire dans la manche qualificative. Si le premier a dû batailler pour revenir arracher la victoire dans le dernier tour suite à une chute dans le troisième virage, le second parti cinquième est remonté tours après tours sur les hommes de tête pour l’emporter devant ses coéquipiers Max Nagl et Ken De Dycker.

Le public Orange ne s’est pas trompé en se massant littéralement le long des barrières pour supporter le leader de la catégorie MX2, Jeffrey herlings qui signe le holeshot suivi de son dauphin Glenn Coldenhoff qui chute peu après le départ et repart bon dernier, retardant dans sa chute Arnaud Tonus. Devant Herlings déroule et possède une bonne longueur d’avance avant même la fin du premier tour sur Van Horebeek, Ferrandis, Searle, Nicholls et Anstie. Les Anglais occupant respectivement les places allant de quatre à sept. Progressivement ce dernier accélère le rythme, passe ses deux compatriotes Britanniques et profite de la chute de Ferrandis pour récupérer la troisième place. Bagarre entre Osborne et Tonus pour le gain de la septième place avant la chute de Lupino, de Ferrandis et de l’ Américain. La domination d’Herlings est outrageante, il se paye même le luxe dans le dernier tour de doubler Max Anstie laissant seulement son ami Van Horebeek dans le même tour. Sur sa lancée du premier débat, Herlings signe le meilleur départ en seconde manche devant Tommy Searle et Arnaud Tonus. Van Horebeek et Anstie mal partis vont se créer un chemin et remonter aux avant-postes. Ils doublent respectivement Tixier, Ferrandis, Osborne et Tonus. Searle second maintient son écart sur le troisième avant que Van Horebeek et Anstie ne prennent le dessus sur le pilote Kawasaki, pour se retrouver en seconde et troisième position comme en première manche. Searle, quatrième est le dernier pilote dans le même tour que le leader.Leader qui boucle la manche en tête et signe le doublé devant le Belge et l’Anglais. Searle et Tonus complétant le top cinq de la journée.

422828_437414682975274_1573616884_n

Habitué des départs canon , Max Nagl partit dans la roue de Gautier Paulin ne met que quelques virages à trouver l’ouverture sur le pilote Kawasaki. Cairoli seulement dixième au premier pointage fait petit à petit son retard sur les hommes de tête. Simpson très en verve est à son aise en début de course avant de perdre pied à mi-manche. Les pilotes KTM encerclent Paulin et à la surprise générale, après dix minutes de course, la KTM numéro 222 pointe en seconde position devant De Dycker. Derrière, la lutte est féroce entre Simpson, Paulin, Desalle et Leok. Christophe Pourcel peu à son aise lutte avec deux autres Frenchies (Boog/Potisek) voulant montrer que sa sélection pour les nations est juste mais il abandonne, rentrant aux stands quinze minutes avant le terme de la course. La chute de Bobryshev est suivi quelques minutes plus tard par celle de son coéquipier Goncalves. Desalle, blessé à la main limite la casse mais perd de précieux points sur Cairoli qui en fin de course a pris le dessus sur son coéquipier Allemand et gagne la première manche. Nagl et De Dycker complètent un nouveau triplé KTM. La grille tombe pour la dernière fois de la journée et Cairoli met un point d’honneur à réaliser le meilleur départ devant Nagl et De Dycker. Mais l’allemand part à la faute dans le premier tour et sera contraint à l’abandon. Dès lors, les deux officiels KTM s’échappent en tête et Desalle, troisième, ne peut suivre la cadence. Le Belge est mis sous pression par Bobryshev et Simpson qui prennent tous les deux le dessus sur le pilote Suzuki. A noter que Pourcel n’a pas pris le départ de la seconde manche. Protégé en début de manche par le grand Ken, Cairoli va peu à peu creuser l’écart avant de laisser couler en fin de manche. Pour la troisième place, la bataille est rude, Simpson longtemps troisième subit la loi de Leok à quatre tours de la fin. Dans le dernier tour, Cairoli au ralenti franchit la ligne d’arrivée en vainqueur et signe tout comme Herlings un imparable doublé devant De Dycker et Leok qui montent sur le podium.

Prochain GP les 8 et 9 Septembre pour le GP d’Europe se déroulant à Faenza (Italie).

>> Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *