Vacances annuelle de Max Anstie

Interrogé par Transworld Motocross lors du “press-day” d’Anaheim 2, Max Anstie revient sur la raison de sa présence actuelle aux États-Unis, ses performances et la saison à venir.

Q: Tu mets un point d’honneur à venir chaque année disputer les premiers Supercross de la saison, pourquoi ?

Max Anstie: Ma famille est ici, mon père, ma belle-mère, mon petit frère et ma petite soeur, ils vivent tous ici. Un jour, j’aimerai revenir ici à plein temps, rouler en supercross et en motocross dans le futur. J’ai un contrat en Europe et maintenant je pense avoir une très bonne équipe derrière moi, l’équipe officielle Suzuki Rockstar. Nous avons des gens qui travaillent dur pour gagner des courses ou au moins être sur le podium. J’ai un travail là-bas et je veux le faire du mieux possible. Ils m’ont donné l’opportunité de venir rouler ici les premiers supercross c’est particulièrement bien surtout en cette période “Off”, la saison recommence très tôt au Qatar le 2 Mars, on n’a pas forcément le temps de faire des courses de préparation, donc ces courses sont parfaites pour mieux connaître la moto et le team.

Q: Tes premières courses ont été un peu timides mais tu as fait de bonnes fins de courses, comment tout cela se fait il ?

Max Anstie: Le team est arrivé quelques jours avant Anaheim 1, on a travaillé dur, on a fait de bonnes améliorations sur la moto. Cela prend du temps pour mettre les choses au point. J’espère prendre du plaisir samedi après-midi et faire une bonne course le soir.

Q: Que penses tu du déplacement au Qatar et en Thaïlande ?

Max Anstie: Je ne sais pas à quoi m’attendre pour être honnête, je pense que ça va être un déplacement assez fou, c’est une nocturne pour la première course, en plus nous devons rouler avec les 450. Pour certaines raisons ils nous ont mélangé, cela va rendre la course encore plus intense, on verra bien.

sp24

Q: Comment te sens tu sur ces premières épreuves totalement différentes des GP, nouvelle moto, nouveau team ?

Max Anstie: Vous savez c’est assez dur à dire, on travaille dur et l’objectif pour le team et moi-même est de monter sur les podiums, je ne vois pas de raisons pour ne pas y arriver. On roule bien ici, on a fait que deux courses, on construit et on sera prêt à faire de belles courses en GP.

Q: Quand penses tu revenir ici à plein temps ?

Max Anstie: Je ne sais pas, j’ai dix-neuf ans maintenant et j’ai un travail à faire en Europe. Rouler sur ce championnat représente quelque chose pour moi, je veux faire le boulot à 100%, nous verrons bien.

Source : Transworld Motocross

>> Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *