Oakland

Quatrième courses depuis l’ouverture, le « O.co coliseum » d’Oakland (situé dans la baie de San Francisco) accueillait le gratin du supercross US.

Habitué des départs en tête, les pilotes Honda se sont fait souffler la vedette par la révélation de ce début de saison Joey Savatgy qui réalise le holeshot juste devant Jessy Nelson et Ken Roczen. On retrouve quelques virages plus loin les trois pilotes Honda Troy Lee design dans le top 5 avant que Seely et Roczen ne prenne le dessus sur Savatgy qui voit Jason Anderson passer lui aussi dans le second tour. Le block-pass de Martin Davalos sur Nelson dans le second tour entraine le déplacement d’un ballot de paille au beau milieu de la piste qui fait malheureusement chuter le leader du championnat Eli Tomac qui repart dix-huitième très attardé. En tête de course, Seely creuse l’écart sur ses poursuivants. Soudain, coup de théâtre au sixième tour avec la chute de Tomac dans la première série de whoops, il abandonne et perd gros dans cette soirée. Beau duel entre Kyle Cunningham, Malcolm Stewart, Zach Osborne et Austin Politelli pour la cinquième place. Au dixième tour, Roczen est revenu dans la roue arrière du pilote Honda #43 et le passe avec autorité dans le onzième tour. Victoire et coup double pour Roczen qui remporte sa première finale en 2013 (la troisième de sa carrière) et repart avec la plaque rouge de leader. Max Anstie quant à lui ne s’est pas qualifié pour la grande finale. Dixième dans sa manche qualificative, il termine sixième de la LCQ.

Oakland 2013

Au bout de la ligne droite, la Kawasaki de Ryan Villopoto pointe en tête devant Justin Brayton et Davi Millspas. Dans les whoops Chad Reed perd le contrôle de sa Honda et encastre Josh Grant créant ainsi un gros crash collectif impliquant également Trey Canard, Justin Barcia et James Stewart pour les top pilotes. Ces deux derniers ne finiront pas leurs course. Villopoto n’en demandait pas tant et s’envole littéralement en tête de la course, Brayton et Alessi profitant de la chute collective pour pointer en troisième et quatrième place, tout comme Vince Friese et Matt Goerke. Ryan Dungey septième au tiers de la course fait parler l’expérience pour doubler les « novices » peu habitués à se retrouver aux avant-postes. En voulant passer Goerke, Canard atterrit sur un ballot de paille et chute au moment où Brayton chute également alors qu’il pointait à la troisième place. Villopoto semble avoir retrouver sa vitesse de croisière et remporte sa seconde victoire consécutive devant Millsaps (qui reste toujours leader) et Canard repartit bon dernier et auteur d’une chute à mi-course.

Retour et dernier passage à Anaheim pour la cinquième épreuve du championnat.

>> Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *